Téléphone Rose

Amour au téléphone avec des femmes qui adorent le sexe !

Ma voisine est hotesse de téléphone rose – partie 3

Ecoute des Histoires de Sexe réelles au telephone

Cela faisait plusieurs mois qu’une nouvelle voisine avait emménagé dans ma résidence. Elle avait de longs cheveux blonds, un visage angélique avec de beaux yeux bleus et un corps de rêve. Sa peau paraissait si douce et son odeur de femme fatale n’en parlons pas. Rien qu’en lui faisant la bise j’étais parcouru de frissons suivis immédiatement d’une bandaison identique sinon plus forte que celle du matin. Nous avions lié connaissance le premier jour de son arrivée et étions devenus de très bons amis.
Mais le plus excitant chez ma voisine était le métier qu’elle exerçait, un métier plutôt tabou dans notre société, elle était hôtesse de téléphone rose.

Hotesse telephone rose en dessous coquins

J'aime être en tenue coquine durant mes séances de telephone rose


Et depuis peu elle m’invitait à participer à ses séances de téléphone rose durant lesquelles je jouais le partenaire lubrique et elle la salope soumise assoiffée de sexe. A chaque fois nous imaginions des scénarios dignes des plus grands films pornos, et comme j’adore les films pornos je n’avais aucune difficulté à entrer dans la peau d’un personnage et imaginer des scènes qui excitaient ses clients comme des fous.
Bien qu’elle se disait insensible j’avais toutefois remarqué que lorsque des noms d’oiseaux étaient prononcés elle commençait à se trémousser sur son siège. Un jour alors qu’elle s’était levée pour répondre à sa ligne fixe personnelle située dans une autre pièce je remarquai une petite tache d’humidité . Elle s’était trahie toute seule mais je décidai de ne pas lui en parler et m’empressai avant son retour et non sans plaisir de lécher le siège où elle était assise .

Sous prétexte de jouer dans de bonnes conditions elle était toujours dans des tenues plus excitantes les unes que les autres. Sa collection de lingerie sexy féminine devait être illimitée puisqu’elle en changeait à chaque rendez-vous mais j’appris par la suite que ses clients lui envoyaient souvent des cadeaux à une boite postale. Elle considérait ça comme des avantages professionnels en nature.
Elle me savait hétéro et célibataire attiré par les jolies filles et pourtant elle ne laissait paraitre aucune attirance ou affection particulière si ce n’est celle engendrée par l’amitié entre deux personnes. Comment pouvait-elle parler de sexe tous les jours et toutes les nuits à des inconnus sans jamais avoir de rapport? Et comment une fille d’une telle beauté pouvait rester célibataire? Ces questions sans réponses me laissaient perplexe et je décidai d’en avoir le coeur net. Après tout nous nous connaissions très bien et je pouvais me permettre de lui poser des questions sur sa vie intime, son passé et surtout ses besoins sexuels.

Un jour après une séance de baise au telephone cul intense qui avait duré une heure, elle me sauta au cou en disant.

– Oh lala tu es vraiment génial j’aimerais bien avoir un mec comme toi!
– Ah oui alors qu’est ce qu’on attend pour être ensemble alors? répondis-je en plaisantant
– J’ai dit j’aimerais mais je ne peux pas tu le sais bien.
– Non je ne sais pas…. u’est ce qui t’en empêche? demandai-je d’un air sérieux.
– J’ai des choses à te raconter mais avant je prends une douche et on se voit dans une heure ok? je te ferai signe bisous.
– Ok pas de souci d’ailleurs…moi aussi j’ai des questions..

Blonde en petite culotte

Moi en petite culotte prête-à-tout pour te satisfaire

Elle me sourit et je quittai l’appartement pour aller me branler sous ma douche en repensant à cette coquine.

Une heure plus tard elle frappa à ma porte. Tout juste sortie de la douche ses beaux et longs cheveux blonds étaient lâchés et encore mouillés. Elle était vêtue d’un top à bretelle blanc une minijupe en jean délavé et des pantoufles roses. Visiblement elle ne portait pas de soutien-gorge et une folle envie de glisser ses mains sous son tee-shirt s’empara de moi. Je me mis à imaginer qu’elle ne portait pas de culotte non plus et à cette idée de savoir sa petite chatte d’ange humide à l’air et si près de moi je me remis à bander.

Elle s’assied sur le canapé et je lui servis un café au lait avec deux sucres. Elle alluma une cigarette. Je me postai en face d’elle pour avoir une vue plongeante sur son décolleté et son entre cuisses. J’espérais apercevoir au mieux sa petite culotte et au pire le haut de ses cuisses. Car même si je l’avais vu plusieurs fois en tenue sexy et coquine j’étais fan d’érotisme et rien ne pouvait m’exciter plus qu’une femme habillée ou peu vêtue.

– J’taime bien tu sais, dit-elle
– Merci moi aussi
– Non mais je trouve que tu n’es pas comme les autres mecs
– Ah bon dans quel sens j’aime bien quand on parle de moi
– Ben disons que tu es très respectueux et j’apprécie beaucoup cette qualité, qualité qui se fait rare de nos jours
– Ca vient de ma mère….
– Tu sais avec le métier j’ai compris que pour les hommes les femmes ne sont que des objets sexuels et c’est très perturbant mais grâce à toi tu m’as un peu réconciliée avec eux…
– Ah non stop je ne suis pas d’accord avec toi!
– Comment ça?
– J’ai des collègues qui sont fan de téléphone rose ou de minitel d’ailleurs moi-même j’en avais fait tu te souviens l’histoire que je t’avais racontée. Ce n’est pas parce qu’un mec appelle le téléphone rose qu’il est un obsédé qui ne respecte pas les femmes. On a des envies qu’on peut moins contrôler que les femmes peut-être?
– Oui c’est vrai je peux me tromper car à force de les entendre parler de cul j’ai l’impression que tous les hommes pensent qu’à ça. En plus quand je me balade dans la rue je me fais siffler mater aborder c’est chiant à la longue. Si ca continue je vais porter une burka et comme ça on ne me fera plus chier.
– Qu’est ce qui te prend soudainement je ne t’avais jamais entendu parler de la sorte on dirait une femme sur le point de divorcer! lui lançai-je en riant.
– Non c’est pas ça….je voulais te dire quelque chose j’espère que tu ne seras pas décu.
– Oh lala arrête tu me fais peur là.
– Mais nooonnnnn t’en fais pas c’est pas quelque chose de grave, c’est une chose que je garde sur mon coeur.
– Ouf j’ai eu peur vas y accouche allez je suis impatient là!
– Oups j’ai failli oublier en fait j’ai deux choses à te dire.
– Ah encore mieux allez vas y t’attends quoi!!
– Ok c bon, tu penses quoi des homosexuelles, du moins des femmes homosexuelles
– Oh non ne me dis pas que….

jeune blonde sexy nue et accroupie

j'aime quand on masturbe mon clitoris


Je sentis le monde s’effondrer autour de moi. Si elle était lesbienne tous mes espoirs de sortir avec elle étaient anéantis. Non c’est pas possible je rêve! nooonnnnnnnn. Je me rendis compte aussi que l’amitié que j’avais pour elle se révélait être de l’amour. Toutes nos scéances repassèrent dans ma tête en une seconde et je compris pourquoi elle n’avait aucune attirance ni excitation lors des séances de téléphone rose. Je commençais à apprécier cette femme et j’étais sûr qu’on aurait pu faire quelque chose ensemble mais si elle était lesbienne tous mes rêves s’effondraient.

– Que je suis lesbienne? non pas du tout enfin à moitié quoi…mais pourquoi tu fais cette tête t’es tout blanc!!
– ohh salope qu’est ce que t’es méchante pourquoi tu m’as fait croire ca?
– Ca te gênerait que je sois lesbienne qu’as tu contre les homosexuelles?
– Non c’est pas ça mais bon…allez rien oublie ce que j’ai dit, tu sais je n’ai rien contre les homos tant qu’ils ne cherchent pas à m’enculer.
– Ahaha tu crois que tous les homos aiment se faire enculer eh bien t’as tort la plupart aiment les câlins sucer et se faire baiser, bon il y a les actifs mais les passifs sont plus nombreux, enfin d’après ce que m’ont dit mes amis homos.
– J’en apprends de belles avec toi pourquoi ces questions si tu n’es pas lesbienne?
– En fait je suis attiré par les deux mais un peu plus par les femmes.
– C’est censé me rassurer?
– Attends nous ne sommes pas mariés pourquoi tu te braques, tu avais des vues sur moi ou quoi.
– Moi?? pas du tout où es tu allée chercher ça! nous ne sommes que des amis tu me l’as assez répété.
– Eh bien figure toi que…..viens près de moi sur le canapé je voudrais te le dire à l’oreille.
Je m’assieds sur le canapé et elle s’approcha tout contre moi.
– Hey tu vas ou la?
– Quoi je te gêne???
– Mais non je plaisante vas y dis moi tout
– Eh bien tu sais tout à l’heure je t’ai dit que je t’aimais bien mais je ne t’avais pas dit pourquoi.
– Euh oui c’est vrai tu as raison mais pourquoi???
– Depuis qu’on se connaît tu as toujours été sympa envers moi tu m’as toujours respecté et chose incroyable tu acceptes mon caractère de cochon.
– Toi un caractère de cochon? tu n’as pas vécu avec ma femme ça se voit. (en fait je lui mentais elle avait vraiment un caractère de cochon, ce qui n’était pas sans plaire pour une petite cochonne du téléphone rose).
– En plus tu ne m’as pas jugée malgré mon travail d’hôtesse de téléphone rose et ce qui m’a vraiment plu c’est que tu n’as jamais tenté de faire quoique ce soit avec moi durant nos séances. Je connais plus d’un mec qui n’aurait pas résisté ou bien je n’ai connu que des cons.
– Oh tu sais moi je suis un mec cool.

Dans ma tête je me disais « si elle savait à quel point elle me faisait bander j’en avais mal à la bite le soir »
– En plus je suis un peu exhibitionniste et j’aimais bien te voir me reluquer et t’entendre me dire que je te plaisais.
– Oh ça oui tu as des tenues vraiment extraordinaires.
– extraordinaires seulement? pas bandantes? ni excitantes? allez lâche toi comme tu le fais au téléphone.
– Oui c’est vrai mais ce n’est pas une séance là.
– Tu ne sais pas tout mais quand je suis seule durant mes séances je me masturbe. Parfois j’utilise même mes godemichets lorsque j’ai affaire à un mec avec une belle voix ou un couple.
– C’est pas vrai???
– Si mais bon je n’ai pas osé le faire devant toi même si ce n’est pas l’envie qui me manquait.
– Oh lala si j’avais su je t’aurais dit vas y ne te gêne pas ma chère fais comme chez toi hihi
– Tu me fais rire, ok promis la prochaine fois je le fais devant toi.
– Et pourquoi pas tout de suite?
– Non pour le moment je vais….
Elle prit ma tête et m’embrassa sur la bouche, je me mis à bander encore plus fort.
– C’est quoi cette bosse??
– Non c’est rien continue je t’en prie
– hihi d’accord
Elle s’asseya sur moi et m’embrassa sur la bouche me bouffa les oreilles la nuque tout en se frottant sur ma bite toute dure.
– Tu sais que je t’adore toi? me dit-elle dans le creux de l’oreille.

Je l’enlacai dans mes bras et la serrai fort contre moi. Elle remuait tellement bien sur ma bite avec son petit cul que je sentis une grande excitation monter en moi. Je glissais mes mains sur son teeshirt et pour la première fois je sentis ses petits seins et ses têtons déja tout durs. Je suis au paradis me dis-je intérieurement. Ils étaient ni fermes ni durs mais parfaits et je les malaxais tandis qu’elle me léchait la bouche le visage le cou avec une langue si chaude que je fus surpris.
J’étais tellement excité que soudainement j’éjaculai tout mon jus sous mon peignoir en lâchant un râle jusqu’alors jamais entendu et qui me surprit. Quelle longue éjaculation, elle était certainement la plus longue et la plus bonne de ma vie, j’eus l’impression de jouir durant plusieurs minutes même si en réalité ce n’était que quelques secondes.

Elle se mit à rire.
– Déja?? eh ben dis donc
– Pardon tu m’excitais tellement…
– Attends je vais te nettoyer tout ça
– Mais non laisse jte dis!
Elle ouvrit mon peignoir plein de jus et fixa ma bite toute rouge. Puis elle se pencha et commença à strong>lécher le sperme autour de ma queue. Ensuite elle s’attela sur mon pénis pour ensuite la prendre en bouche. J’avais du mal à bander car je venais de jouir mais le plaisir de ma bite dans sa bouche était sans limite.
– Oui tu n’es pas lesbienne ça c’est sur, lui dis-je en caressant ses cheveux.
– mmmmm mmmmm, acquiesca dit-elle en remuant la tête avec ma bite dans sa bouche.

Il lui fallut au moins vingt minutes pour me faire bander car j’avais déjà éjaculé deux fois durant l’heure écoulée. Mais j’avais tellement attendu ce moment que rien ne m’aurait arrêté dans ma troisième éjaculation. Je me retins au maximum pour faire durer le plaisir car il fallait bien que je rattrape cette petite éjaculation précoce que j’avais eue quelques instants auparavant. Elle avait l’air d’aimer sucer ma bite ma voisine hôtesse de téléphone rose car depuis qu’elle était dans sa bouche elle ne l’avait pas lâchée. De temps en temps elle léchait encore quelques gouttes de sperme puis repompait mon gland avec douceur tout en me caressant les couilles jusqu’à ce que finalement au bout d’une heure elle réussit à me vider dans sa bouche. Jamais je n’avais vu ma bite aussi rouge et enflée mais ce n’était rien comparé au plaisir que j’avais eu.

Les semaines suivantes elle revint régulièrement vêtue des plus beaux dessous sexy qu’il m’avait été donné de voir sur une femme et je lui en mettais plein le cul toute la nuit. Parfois nous le faisions chez elle avec un mec qui écoutait au téléphone et c’était d’autant plus excitant. J’appris à utiliser tous ses gadgets et il n’y en eut pas un seul que je ne mis pas dans son cul ou sa bouche au moins dix fois. On peut dire qu’avec ces séances réelles les clients en avaient pour leur argent et nous nous promîmes pour faire plaisir à certains de tester la baise par webcam.


Encore plus d’histoires érotiques au téléphone clique ici

Confessions intimes de voisines salopes

Un message pour “Ma voisine est hotesse de téléphone rose – partie 3”

  1. L_ENDURANT24CM dit :

    Je suis un médecin Français d’origine Algérienne viril, fortement membré et animé d’une soif de baiser et d’enculer tout le temps et sans arrêt. Je travaille actuellement dans une base pétrolière du Sud Algérien ou l’ambiance est très bonne pour des rencontres chaude et torride avec du sexe à gogo. Si tu en mesure de me rejoindre tous les frais seront à ma charge avec de l’argent, des bijoux et des cadeaux pour te récompenser pour m’avoir donner tout ce que j’attendrais de toi. Bien baraqué, je suis un dominateur avec un sexe hors normes de 24cm performant et très endurant. Tu repartiras d’Algérie les poches pleines d’argent, les valises remplies de cadeaux avec la bouche, la chatte et le cul défoncés par de belles et monstrueuses bites de mecs très bien montés. Mon invitation est sérieuse et si tu veux tout avoir réponds moi vite car l’été approche. Bisous sur ton joli minou.

Laisse ton commentaire

Envoyer votre Message